facebook feed fist header movement-text refugee-movement-text twitter youtube
stop deportation Senegal
alle bleiben / deportations / News

Le début des expulsions des Sénégalais d’Allemagne est prévu le 8 mai #stopDeportations

source: https://kewoulo.info/

Annoncée une première fois au cours de l’été dernier, l’expulsion des Sénégalais d’Allemagne, déboutés de leurs droits d’asile, commencera bien le 8 mai prochain. Et le gouvernement allemand est, cette fois-ci, décidé à les traquer, par toutes les polices du pays.

Le gouvernement d’Angela Merkel est passé à la vitesse supérieure. Tous les migrants irréguliers du pays vont recevoir une convocation sous peu, en début de semaine prochaine au plus tard. En exclusivité, Kewoulo.info a reçu les premières convocations qui doivent être envoyées à tous les migrants. Et elle stipule que « les concernés doivent se présenter, à 9 heures, dans un hangar tout près de l’aéroport de Munich, en Bavière », peut-on lire sur une convocation reçue par Kewoulo.info

 

« Le but de cette convocation est la reconnaissance de leur nationalité sénégalaise en vue de la délivrance d’un passeport pour leur renvoi, dans leur pays d’origine. » A poursuivi le fameux document. Aussi, il est précisé dans cette même convocation que « les personnes qui refuseraient de se soumettre à cette injonction seront traquées par la police, arrêtées et expulsées de force. »

A LIRE AUSSI: Allemagne: Inquiétude générale chez nos compatriotes menacés d’expulsion

Les courriers ont été envoyés aujourd’hui par le gouvernement germanique qui semble avoir trouvé un accord avec celui sénégalais bien que ce dernier ait, en de nombreuses reprises, démenti avoir signé quoi que ce soit avec Angela Merkel se limitant juste à confirmer sa volonté à lui, le Sénégal, « d’aider au retour de ses compatriotes déboutés de leurs droits d’asile en Allemagne. »

Dépité par cette situation qui ressemble à du marchandage de ces jeunes qui ont rejoint l’Allemagne au prix de leur vie, le mouvement « Y’en à marre » a déjà dépêché l’un des siens pour plaider la cause de nos compatriotes auprès du gouvernement allemand. Cyril Touré, Thiaat, l’un des responsables du mouvement contestataire s’est rendu, ce matin, à Berlin où il a rencontré des diplomates sénégalais comme allemands.

A LIRE AUSSI: Allemagne: Plus de 3000 sénégalais sommés de se rendre à l’aéroport de Munich pour quitter le pays

Pour lui, l’Etat sénégalais a reçu de l’argent contre le rapatriement de ses compatriotes en situation irrégulière en Allemagne. A l’en croire, Macky Sall aurait déclaré pouvoir créer 5000 emplois par an. Et qu’en conséquence l’Allemagne n’avait pas à garder sur son sol des immigrés sénégalais illégaux. En contrepartie, les Allemands vont participer au financement du PSE, un plan cher au coeur du président de la République du Sénégal.

Pour sa part, le journal www.deutchlandfunk.de, un site allemand a déclaré que lors de la rencontre Afrique-Europe de Malte, tenue en 2015, le président sénégalais avait déclaré que « leur objectif est de développer l’Afrique et non d’envoyer des migrants en Europe. » Lors de ces assisses, les Européens qui voulaient voir les dirigeants africains les aider à gérer ce dossier des migrants non désirés sur le vieux continent, avaient proposé 1 milliard 8 cents milles Euros, pour acheter la collaboration des Etats africains.

Et cette somme qui fait rêver de nombreux dirigeants africains devaient être validée par la commission européenne. Et, c’est depuis cette date que le Sénégal -qui était foncièrement contre le retour forcé de ses concitoyens- aurait changé de position; en trouvant comme argument que « les immigrés clandestins ternissaient l’image de la diplomatie sénégalaise. Et qu’en conséquence l’Etat avait décidé, souverainement, leur rapatriement« , comme nous l’avait souligné Sory Kaba, le directeur des Sénégalais de l’extérieur, en marge d’une rencontre à Paris.

Face à la montée des extrêmes droites qui menacent son pouvoir, la chancelière allemande, Angela Merkel, qui s’était montrée très généreuse en distribuant des statuts de réfugiés à tous les migrants, a remis cette question sur la table.  Et voudrait, désormais, voir l’Allemagne débarrassée de ses migrants illégaux avant les élections législatives prévues en Septembre prochain. Lors d’une sortie médiatique avec les députés de son parti, elle a évoqué la question et déclaré son souhait de signer le fameux accord de rapatriement avec le Sénégal.

Mais, à étape actuelle de ce dossier, Kewoulo.info n’est pas en mesure de dire si les gouvernements sénégalais et allemands ont fini par parapher l’accord. Pour sa part, Cyril Touré -Thiaat- qui est actuellement en Allemagne, pour prêter mains fortes aux migrants clandestins, est d’avis que « le Sénégal a déjà signé ce honteux accord de la réadmission de ses enfants contre de l’argent. »


Featured

Recent